Observatoire Scientifique du Crime et de la Justice

Observer dans la durée le crime et l’insécurité
Sérialiser et analyser les statistiques du parquet

 

 

 

Objectif : Sérialiser les principales mesures du domaine pénal sur des périodes aussi longues que possible pour :

L’Observatoire scientifique du crime et de la justice (OSCJ) met en ligne les résultats de travaux de recherche réalisés à partir d’enquêtes en population générale et de mesures du fonctionnement des institutions pénales.

 

Rattachement : L’OSCJ est mis en œuvre par le Centre de recherches sociologiques sur le droit et les institutions pénales (CESDIP – CNRS, UVSQ, UCP, MJ) dans le cadre d’un projet de métrologie pénale.

Avec ses partenaires, le laboratoire Professions, Institutions et Temporalités (Printemps – CNRS, UVSQ) et le Laboratoire de sociologie quantitative (LSQ – CREST, GENES), le CESDIP développe ce projet dans le cadre d’un programme de recherche Interactions entre sciences, innovation et société (ISIS) de Paris Saclay.

This work is supported by the « ISIS » project funded by the IDEX Paris-Saclay, ANR-11-IDEX-0003-02.

 

Responsables : Philippe Robert (DR-CNRS), Renée Zauberman (DR-CNRS) et Antoine Jardin (IR-CNRS).

 

Volets : L’OSCJ comprend actuellement deux volets :


Liens

Données et publications
Laboratoires de recherche
Chercheurs
Organismes producteurs de données
Établissements publics scientifiques et techniques (EPST)

Equipe de recherche

Philippe ROBERT, directeur de recherches émérite au CNRS (CESDIP)

 

Renée ZAUBERMAN, directrice de recherches au CNRS (CESDIP)

 

Antoine JARDIN, ingénieur de recherches au CNRS (CESDIP)

 

Sophie PEAUCELLIER, ingénieure de recherches (CESDIP)

 

Fadoua JOUWAHRI, ingénieure de recherches (CESDIP)

 

Julien NOBLE, postdoctorant (CESDIP)

Flux RSS

Délinquance, justice et autres questions de société


  • Protection de l’enfance : ce qui change avec la loi du 14 mars 2016 et ses décrets
    La loi du 14 mars 2016 marque une évolution importante de la protection de l’enfance. Elle était commentée sur ce site. Elle supposait toutefois de nombreux décrets qui sont désormais publiés, près de 9 mois après. Au total, ce sont 11 décrets dont il nous faut préciser les points sa...

  • La prise en charge de la déradicalisation en France : un échec ?
    La prise en charge de la déradicalisation en France est un « échec » et les pouvoirs publics doivent changer de « concept », selon un rapport des sénatrices Esther Benbassa et Catherine Troendlé, en charge de la mission d’information baptisée « Désendoctrinement,...

  • Les députés jugent (enfin) que l’état d’urgence n’est plus utile
    La perplexité, voire la gêne, a dominé la discussion consacrée à l’état d’urgence, mercredi 22 février, à la commission des lois de l’Assemblée nationale. Pour sa dernière réunion de la législature, elle examinait le rapport d’étape sur le contrôle des mesures de l’état ...

  • Les jeunes, ces citoyens de seconde zone
    Le 1er décembre dernier, le Président François Hollande annonçait qu’il renonçait à briguer un second mandat. Cinq ans plus tôt, il se présentait comme le candidat de la jeunesse, affirmant que les jeunes vivraient mieux en 2017 qu’en 2012. Durant cette période de cinq ans, il a mis...

  • Les prisonniers vont-ils pouvoir exercer leur droit de vote ?
    Ils sont environ 50 000 prisonniers à conserver leur droit de vote si on exclut les mineurs, les étrangers et les condamnés expressément déchus de leurs droits civiques, rappelle dans un communiqué datant de novembre 2016 l’association Robin des lois (RDL) qui bataille depuis 2014 pour l’i...