Observatoire Scientifique du Crime et de la Justice

Observer dans la durée le crime et l’insécurité
Sérialiser et analyser les statistiques du parquet

 

 

 

Objectif : Sérialiser les principales mesures du domaine pénal sur des périodes aussi longues que possible pour :

L’Observatoire scientifique du crime et de la justice (OSCJ) met en ligne les résultats de travaux de recherche réalisés à partir d’enquêtes en population générale et de mesures du fonctionnement des institutions pénales.

 

Rattachement : L’OSCJ est mis en œuvre par le Centre de recherches sociologiques sur le droit et les institutions pénales (CESDIP – CNRS, UVSQ, UCP, MJ) dans le cadre d’un projet de métrologie pénale.

Avec ses partenaires, le laboratoire Professions, Institutions et Temporalités (Printemps – CNRS, UVSQ) et le Laboratoire de sociologie quantitative (LSQ – CREST, GENES), le CESDIP développe ce projet dans le cadre d’un programme de recherche Interactions entre sciences, innovation et société (ISIS) de Paris Saclay.

This work is supported by the « ISIS » project funded by the IDEX Paris-Saclay, ANR-11-IDEX-0003-02.

 

Responsables : Philippe Robert (DR-CNRS), Renée Zauberman (DR-CNRS) et Antoine Jardin (IR-CNRS).

 

Volets : L’OSCJ comprend actuellement deux volets :


Liens

Données et publications
Laboratoires de recherche
Chercheurs
Organismes producteurs de données
Établissements publics scientifiques et techniques (EPST)

Equipe de recherche

Philippe ROBERT, directeur de recherches émérite au CNRS (CESDIP)

 

Renée ZAUBERMAN, directrice de recherches au CNRS (CESDIP)

 

Antoine JARDIN, ingénieur de recherches au CNRS (CESDIP)

 

Sophie PEAUCELLIER, ingénieure de recherches (CESDIP)

 

Fadoua JOUWAHRI, ingénieure de recherches (CESDIP)

 

Julien NOBLE, postdoctorant (CESDIP)

Flux RSS

Délinquance, justice et autres questions de société


  • Quand Le Figaro cherche (une nouvelle fois) à faire peur
    Le Figaro titre à la une de son édition du samedi 16/09/2017 : « Les tribunaux débordés par l’afflux de clandestins », les pages 2 et 3 du quotidien sont entièrement consacrées à la question des « clandestins », avec, entre autres, un article spécifique sur les mine...

  • La dérobade de la justice face au scandale de l’amiante
    L’amiante est d’abord un poison qui tue. Sa toxicité est connue depuis un siècle. Première cause de décès lié au travail, il a généré un long cortège de victimes. Se sont suivis vingt ans de procédures judiciaires qui, à chaque étape, éloignent toujours un peu plus la perspecti...

  • Tel père, tel fils ? L’inégalité des chances persiste à travers le temps
    Les enfants sont-ils destinés à occuper les mêmes positions sociales que celles de leurs parents ? L’Insee a enfin mis à jour à l’été 2017 des données datant de 2003, qui montrent que l’accès aux différentes positions sociales demeure profondément inégalitaire. Par rapport...

  • La Commonwealth Bank of Australia viole les lois sur le financement du terrorisme
    La plus grande banque australienne, assignée en justice pour violation des lois sur le financement du terrorisme, n’a pas non plus surveillé correctement ses transactions internationales et risque les foudres des régulateurs étrangers, selon un rapport interne révélé vendredi 1er septem...

  • L’école, la violence, l’islam, Marseille : un livre à côté de la plaque ?
    En cette rentrée des classes, un livre sur l’école a fait le buzz plus que d’autres : le livre témoignage de Bernard Ravet, ancien principal de collège à Marseille, intitulé de façon intriguante Principal de collège ou imam de la République ?. Emmanuel Davidenkoff est mentionné co...