OSCJ

Vient de paraître – juin 2017

 
Victimation et insécurité dans les transports en commun terrestres

Insécurité et victimations dans les transports en commun Franciliens

 

Par Julien Noble, sous la direction de Philippe Robert et Renée Zauberman. Les calculs et les modélisations statistiques ont été réalisés par Antoine Jardin.

 

En septembre 2016, le Ministère de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer a commandé à l’équipe de l’OSCJ, la réalisation d’une étude statistique sur la victimation et l’insécurité dans les transports en commun franciliens. Cette décision fut prise suite aux conclusions d’un précédent rapport rendu par l’OSCJ.

Visant à étudier les conditions de faisabilité d’une enquête sur la victimation et le sentiment d’insécurité dans les transports collectifs terrestres, ce rapport préconisait deux solutions. La première, onéreuse, consistait à réaliser une enquête sui generis en dehors de la statistique publique. La seconde, plus économique, visait à analyser les données transports de l’enquête victimation et sentiment d’insécurité en Île-de-France. Le Ministère a retenu la seconde solution.

Ce rapport est composé de deux parties. La première est une analyse des séries de l’insécurité et des victimations dans les transports en commun. Il s’agit d’une comparaison des données des 8 enquêtes de l’Institut d’aménagement et d’Urbanisme de la Région Île-de-France (IAU-ÎdeF), produites entre 2001 et 2015. La seconde est une analyse multivariée, qui repose sur l’empilement de toutes les enquêtes. Elle entend dégager les principaux facteurs sociaux de l’insécurité personnelle et dresser différents profils de victimes de vol et d’agression dans les transports en commun.

 

Télécharger le rapport

Voir toutes les publications de l’équipe OSCJ