OSCJ

Séminaire d’analyse statistique sur la délinquance

 

Philippe Robert et Renée Zauberman sont intervenus lors du séminaire d’analyse statistique sur la délinquance, organisé le 26 juin 2017 par le SSM-SI, dans les locaux du Ministère de l’Intérieur.

Leur intervention « Du sentiment d’insécurité à l’État sécuritaire », part d’un constat : Aujourd’hui, l’étude française de l’insécurité est menacée par une inflation des idées et un déficit de données. Sont pourtant désormais disponibles des résultats d’enquêtes qui permettent de documenter les différents aspects de l’insécurité et de suivre leurs évolutions. Leur analyse permet de pallier les risques de l’essayisme.

C’est ce qu’ils ont tenté de faire dans une démarche en trois temps. La première étape consiste à montrer la complexité de l’insécurité : en défaisant le paquet, on donnera un aperçu de chacune de ses dimensions et on montrera comment elles se combinent. C’est ce polymorphisme qui permet à l’insécurité de désigner plus que le crime à travers le crime. La deuxième étape précise ses inscriptions sociales et cherche son explication dans les mutations socio-économiques contemporaines. C’est seulement dans un dernier temps que l’on peut chercher à situer l’insécurité par rapport à l’action politique. Dans cette troisième étape, l’insécurité est alors abordée comme un objet des politiques publiques voire comme leur combustible.

Télécharger l’intervention